Remettre une bonne VMC après l'installation d'une VMI

Question détaillée

Question posée le 15/11/2017 par Fanch35

Bonjour,

Il y a un an, nous avons fait venir une entreprise pour l'isolation de nos combles. Le commercial a également réussi à nous vendre une VMI.

Nous avions jusqu'ici une VMC qui semblait bien fonctionner. En tout cas, nous n'avions jamais constaté de traces d'humidité. Le commercial a réussi à nous vendre cette VMI en nous montrant un taux d'humidité élevé.

Depuis, plusieurs personnes de mon entourage ainsi que des électriciens nous ont dit que l'on s'était fait arnaquer. Qu'en pensez-vous ? Lorsque l'on a une VMC, est-ce judicieux de mettre une VMI ? Dans notre cas, ne faut-il pas rebrancher la VMC et ne plus utiliser la VMI ?

Par ailleurs, je me pose la question de l'extraction de l'air dans les pièces d'eau notamment. On a toujours les bouches d'évacuation qu'utilisait la VMC mais vu qu'elle n'est plus branchée, l'extraction ne peut plus se faire, non ? Comment l'air est évacuée ?

Dernière question : nous avons un toi amianté. Il n'y a pas de risque avec l'amiante ? la VMI ne va pas introduire dans la maison un air "amianté" ?

Merci pour votre aide,

François

Signaler cette question

2 réponses d'expert

Réponse envoyée le 15/11/2017 par yves bouxirot

Bonjour,
la VMC comme la VMI sont 2 principes de ventilation simple flux qui servent à renouveler l'air d'un logement et à évacuer l'air chargé en humidité. L'avantage d'une VMI est la possibilité de filtrer l'air neuf et de le préchauffer (au détriment de votre facture d'électricité mais au bénéfice de votre confort). Si vous aviez une VMC qui fonctionnait (aspiration aux bouches d'extraction dans les pièces humides, entrées d'air sur les fenêtres des pièces sèches et ouverture de transit en général via détalonnage des portes), aucune raison de passer à la VMI sauf pour les personnes allergiques (et encore faut-il que la maison soit étanche à l'air). Et aujourd'hui, si la VMI fonctionne, pourquoi revenir à une VMC ???
Sur une installation de VMI, le logement est en surpression via l'insufflation mécanisée de l'air neuf, donc l'air sort "tout seul" via les bouches dans les pièces humides.
Cdlt
www.actergie.fr

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 19/11/2017 par Ancien expert Ooreka

Bonjour François,

L'extraction d'air dans un logement par une vmc classique est très souvent peu efficace, même si elle concerne en général et selon (l'ancienne) réglementation que les pièces d'eau (wc, salle de bains, cuisine).

A cela, il est nécessaire d'organiser les flux aérauliques, par des ouvertures d'air dans le logement (grilles d'aération) et veiller à une bonne distribution de l'air (détalonnage des bas de porte).

Mais il faut comprendre également que, selon les régions, l'hygrométrie extérieure n'est pas favorable pour l'intérieur (sans évoquer les courants d'air froids) auquel vient s'ajouter le fait que ce système par dépression évacue d'abord l'air chaud (plus léger) et donc le chauffage avant d'emmener l'air froid et humide...

Chacun sait qu'il est nécessaire de renouveler l'air de son habitat, en aérant les pièces une dizaine de minutes par jour, mais les habitats sont de plus en plus pollués par les COV et autres formaldéhydes...

Bien isolés, l'intérieur de nos maisons est de plus en plus confiné, ce pourquoi, depuis la RT2012, les vmc double-flux ont été préconisées, entre autres pour des raisons d'assainissement d'air.

Dans la construction neuve cela est avantageux, mais dans la rénovation c'est souvent coûteux et compliqué (installation, gainages...).

Bref, il est bien plus intelligent et nettement plus sain de ventiler constamment son logement par un système de surpression d'air type VMI, qui offre en plus l'avantage de filtrer l'air et de le décharger en hygrométrie.

Seulement il faut vraiment faire appel à un bon professionnel, car l'investissement est malgré tout conséquent.

Nous vous conseillons en réel de vérifier :

- si toutes les portes de votre logement ont été détalonnées (pour une bonne circulation de l'air insufflé).
- si chaque pièce bénéficie d'une aération de sortie.
- si l'air prélevé par la VMI n'est pas prélevé depuis le comble à présent isolé, car là vous risquez en effet de contaminer votre habitat avec l'amiante > il faudrait privilégier une prise d'air murale plutôt qu'un chapeau de toiture en tous cas.

Même si vous n'aviez pas de problèmes d'humidité (moisissures, buée, condensation, odeurs...), il est fort probable que ceux-ci se seraient déclarés dans le temps, à la suite de votre nouvelle isolation (confinement), vous n'avez donc pas investi inutilement, vous précisant que nos solutions de VPI (Ventilation Positive par Insufflation) vont de 1 250 à 2 850 € tout compris (selon modèle), au dessus c'est cher payé, surtout si le service n'est pas complet...

Rebrancher votre vmc n'a donc aucun intérêt.

Souhaitant voir répondu à vos questionnements.

Bien cordialement.

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

3 commentaires

Commentaire posté le 20/11/2017 par Anonyme

Bonjour

Merci pour votre réponse. On vient de regarder, ils sont passés par un chapeau de toiture plutôt que par une prise d'air mural. Selon vous, c'est risqué pour notre santé ? Il faudrait mieux changer par une prise d'air mural ? Avez-vous un professionnel à nous conseiller sur la région de Rennes ?

Par ailleurs, pour les pièces d'eau, comment l'air est évacuée avec la VMI ? la VMC a été débranchée : l'air peut quand même s'évacuée par les bouches d'aération ?

Merci
François

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 20/11/2017 par Anonyme

Bonjour,

Aussi infime soit-il, le contact avec l'amiante n'est pas vraiment recommandé (particules), la proximité de la prise d'air avec votre toiture n'est certainement pas la bonne solution.

Pourquoi ne pas demander à votre prestataire de se conformer à une installation plus sécurisante ?

Si vous avez une sortie d'air dans chaque pièce (y compris les pièces d'eau), du type aération naturelle (grille d'aération sur menuiserie), il ne devrait pas y avoir de problème, la surpression d'air et donc la ventilation de votre logement étant générée par votre VMI, il faut juste veiller à évacuer l'air vicié.

Ainsi votre vmc n'a plus besoin d'être remise en fonction, mais n'hésitez pas à aérer votre salle de bains après utilisation (au moins 5 mn), car la VMI ne fait pas non plus des miracles !

Voyez de nouveau avec votre prestataire, il est fort probable que ce soit préconisé par son partenaire industriel.

Sincèrement désolés, mais nous n'avons personne à vous conseiller.

Bien cordialement.

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 20/11/2017 par Anonyme

Merci pour votre réponse.

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !