Isolation phonique : mur et cloison

Sommaire

L'isolation des murs et cloisons est l'un des quatre types d'isolation phonique avec l'isolation des fenêtres, des portes et des planchers intermédiaires.

3 installations possibles pour isoler vos murs et cloisons

3 installations sont possibles suivant le principe "masse-ressort-masse" :

  • La pose de panneaux prêts à l'emploi : d'un côté, des plots de colle à appliquer au mur, de l'autre côté une plaque de plâtre en guise de revêtement. Au centre, un isolant phonique. Les performances du système augmentent en rajoutant une deuxième plaque de plâtre collée à la première ou en augmentant l'épaisseur de l'isolant.
  • La pose des panneaux sur ossature (bois ou métal) : l'ossature se fixe de préférence entre plancher et plafond, sans toucher le mur. L'espace entre le montant et l'ossature est rempli avec un isolant phonique. Une plaque de plâtre vient couvrir l'ensemble. Les performances du système augmentent en rajoutant une deuxième plaque de plâtre collée à la première ou en augmentant l'épaisseur de l'isolant.
  • Solution extrême : la pose d'une contre-cloison. L'isolant est alors inséré entre la cloison originelle et la nouvelle cloison en briques ou en carreaux de plâtre.

 

Isolation phonique des murs : quels matériaux choisir ?

L'isolant

Les isolants qu'on utilise pour l'isolation phonique sont principalement les laines minérales et les laines naturelles. Les laines minérales ont fait leurs preuves dans le domaine, et la laine de roche reste plus efficace que la laine de verre.

Isolation laine minérale

Isolation laine minérale

Isolation laine de roche

Gros plan sur de la laine de roche

Même s'il est difficile d'avoir des données précises sur la performance des laines naturelles, on peut dire qu'elles sont tout aussi efficaces à condition de choisir des panneaux denses. Des panneaux de laine de bois à 55 kg/m3, de cellulose à 70 kg/m3, de fibre de bois ou de liège seront très efficaces.

Les polystyrènes expansés ou extrudés et le polyuréthane sont inefficaces, sauf le polystyrène élastifié acoustique qui a des performances un peu améliorées.

Ces isolants constituent le « ressort » dans le principe de l'isolation phonique « masse-ressort-masse ».

La masse

En ce qui concerne les « masses », la première est le mur existant et la deuxième le doublage qui prends en sandwich l'isolant souple. Cette deuxième masse est le plus souvent une ou plusieurs plaques de plâtre, une contre-cloison, un ou plusieurs panneaux de bois composite dense, ou un mélange de plaques de plâtre et de bois.

Il existe des plaques de gypse et de cellulose qui sont plus denses et inertes que les plaques de plâtre habituelles, et donc plus performantes du point de vue phonique. Il existe aussi des panneaux composites avec une plaque de gypse et un isolant à base de cellulose et paille de lin.

L'isolation phonique d'un mur ou d'une cloison en construction

Si vous voulez construire une nouvelle cloison, le meilleur principe est celui de l'ossature bois ou métal avec deux plaques de plâtre des deux côtés, et un isolant au centre.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de l'isolation. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Isolation

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Comment isoler ?

Sommaire