Isolation répartie : isoler en construisant

Écrit par les experts Ooreka

Lorsque l'on construit un bâtiment, on choisit des matériaux porteurs qui garantiront la solidité des murs, ainsi que la portance du toit et du plancher. Mais ces matériaux n'assurent pas nécessairement la fonction isolante : il faut donc leur associer un autre produit, qui sera chargé d'assurer la protection, la régulation thermique et phonique de la maison.

Comment construire avec des matériaux isolants


La bonne idée ? Construire intelligemment, en adoptant des matériaux porteurs mais également isolant.

Tel est le principe de l'isolation répartie. Il existe différents types de matériaux pour l'isolation répartie en construction :


  • les blocs monomur (brique en terre cuite ou bloc en pierre ponce ou en billes d'argile expansé),
  • le béton cellulaire, aussi appelé thermopierre, composé de ressources naturelles (sable blanc, chaux, ciment, gypse, poudre d'aluminium),
  • les blocs bi-matière, formés de silicocalcaire et de béton cellulaire,
  • le coffrage isolant (il s'agit de blocs de coffrage perdu en polystyrène qu'on empile et dans lesquels on coule le béton),
  • l'ossature en bois (voir notre site spécialisé Maison en bois).

Comparatif des matériaux de construction isolants

Isolation thermique (λ, lambda) et phonique

Résistance et pose

Énergie grise

Prix

Brique monomur en terre cuite

  • Façonnée à partir de terre et d'eau à haute température, la monomur en terre cuite renferme une grande quantité d'air dans ses alvéoles. Le coefficient de conductivité thermique varie de 0,12 à 0,18 W/m.K.
  • 0,07 W/m.K pour les blocs qui intègrent un isolant complémentaire.
  • L'isolation phonique est bonne.
Ces blocs résistent bien à l'écrasement, au feu, au gel et aux rongeurs. Ils sont mis en place par maçonnerie à joints minces, et un revêtement extérieur est obligatoire pour les murs à simple paroi. À l'intérieur, des enduits traditionnels ou plaques de plâtre peuvent être choisis. Le bilan en énergie grise est élevé, avec 600 à 770 kWh/m3 requis. Le prix au m² est de 50 € environ.

Bloc monomur en pierre ponce

  • Les blocs sont composés de pierre ponce, eau et ciment. Ils affichent un coefficient de conductivité thermique de 0,09 à 0,12 W/m.K.
  • Ses qualités phoniques sont en revanche moyennes.
Résistants au feu, aux insectes, aux rongeurs, insensibles au gel et à l'humidité, ils se posent selon la technique de la maçonnerie roulée, aussi appelée à joints minces. Le bilan en énergie grise est assez élevé, avec 160 kWh/m3. Mais ce type de brique ne nécessitant pas de cuisson, il offre le bilan le plus écologique. Le prix au m² est de 40 € environ.

Bloc monomur en billes d'argile expansée

  • Les blocs sont fabriqués à partir de billes d'argile expansées, cuites, calibrées, puis mélangées à du ciment. Le coefficient de conductivité thermique est de 0,11 W/m.K.
  • Les performances acoustiques sont correctes.
Incombustibles, à l'abri des insectes et rongeurs, durables dans le temps, les blocs monomur en billes d'argile expansée se posent à joints minces avec un mortier adhésif spécifique. Le bilan en énergie grise est élevé, en raison du processus de fabrication des billes d'argile expansée. Le prix au m² peut atteindre 80 €.

Béton cellulaire

  • Il permet une isolation répartie. Son coefficient de conductivité thermique oscille de 0,09 à 0,13 W/m.K
  • Il est correct sur le plan phonique.
Ce matériau est incombustible et ininflammable, résiste à la compression et adoucit l'air sec en restituant la vapeur ou en absorbant l'humidité excessive. Il peut être disposé dans toutes les parties de la maison et existe à différentes dimensions. La pose se réalise à joints minces. Le bilan en énergie grise est élevé, avec plus de 400 kWh/m3. Le prix au m² est de 20 à 45 € selon les modèles et dimensions.

Bloc bi-matière

  • Un alliage particulièrement performant sur le plan thermique et phonique, le plus efficace des produits monomur.
  • Coefficient de conductivité thermique 0,064 W/m.K.
Ils offrent une grande résistance mécanique, une excellente tenue face au feu, et permettent aux murs de respirer. La pose est simple grâce aux rainures et languettes et peut être réalisée par un autoconstructeur. Le bilan en énergie grise est élevé, avec 400 kWh/m3. --

Coffrage isolant

  • Les performances thermiques sont celles du polystyrène (hors mur béton) : 0,030 à 0,038 W/m.K.
  • Les performances phoniques du système sont bonnes grâce à la densité du béton.
On a à la fois l'avantage de l'isolation extérieure au niveau du traitement des ponts thermiques, et l'inconvénient de l'isolation intérieure avec le manque d'inertie qu'il faudra éventuellement chercher ailleurs. Énergie grise élevée (celle du polystyrène)

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique isolation

Tout le guide pratique