Isolation d'une dalle en béton

Sommaire

  • Les solutions pour isoler une dalle en béton
  • L’isolation de la dalle en béton : quelle mise en œuvre ?

L’isolation d’une dalle en béton est essentielle pour le confort thermique des occupants des constructions. Idéalement, elle est réalisée lors de la construction de l’ouvrage et concerne les dalles situées au rez-de-chaussée comme en étages. En fonction des particularités du bâtiment, différentes solutions techniques sont envisageables, conformément aux exigences de la RT 2012.

Les solutions pour isoler une dalle en béton

À quel moment ?

Isoler une dalle en béton consiste à placer une couche d’isolant de manière à augmenter les performances thermiques de la dalle. Les techniques d’isolation dépendent du moment auquel a lieu l'intervention. Deux cas de figures sont envisageables :

  • L’isolation de la dalle intervient en cours de construction lors de la conception de l’ouvrage.
  • L’isolation de la dalle est réalisée a posteriori une fois la construction achevée. Elle dépend alors de la présence ou non d’une pièce ou d'un vide sanitaire accessible au niveau du sous-sol. Si tel est le cas, l’opération est réalisée en isolant le plafond de la pièce en question.

Comment ?

Le choix de l’isolant est fonction des performances thermiques et acoustiques attendues et des contraintes techniques. La capacité isolante d’un matériau est mesurée au moyen de deux indices inverses : le coefficient de résistance thermique (R) et le coefficient de transmission thermique (U = 1/R). Plus la performance thermique est grande, plus l’indice R est élevé et son coefficient de transmission U faible.

L’isolation de la dalle en béton : quelle mise en œuvre ?

Lors de la construction

Si l’isolation est réalisée lors de la construction, elle suppose en premier lieu une préparation du sol. Pour ce faire, une couche de sable est appliquée sur celui-ci afin d’éviter que l’isolant ne se fissure. Puis, un film en polyéthylène souple est posé afin de faire obstacle à l’humidité éventuelle. Enfin, l’isolant est placé, ainsi parfois qu’un treillis afin de renforcer la dalle.

Le plus souvent, l’isolant employé pour l’isolation d’une dalle en cours de construction est du polystyrène expansé sous forme de plaques. En effet, il est aisé de s’en procurer et il offre d’excellentes performances thermiques (U = 0,030 W/m².K). D’autres isolants tels que les panneaux en polyuréthane ou de la laine minérale peuvent être utilisés (laine de verre ou laine de roche).

Il est aussi possible de recourir à une autre technique d’isolation : la chape isolante. Celle-ci est coulée sur le plancher avant la pose du revêtement. Elle peut être réalisée au moyen de béton cellulaire, de billes en polystyrène ou de billes en polyuréthane.

Isolation a posteriori

Si l’isolation intervient a posteriori, l’isolation du plafond de la pièce inférieure suppose que des panneaux d’isolant synthétique ou minéral soient collés et/ou fixés. Il est également possible de recourir à de la mousse isolante (mousse en polyuréthane) sur une épaisseur comprise entre 8 cm et 15 cm.

Si l’accès impossible, l’isolation se fait par-dessus la dalle, et le revêtement ou la chape sont retirés. Puis une couche de protection faisant office de pare-vapeur est posée sur le béton nu avant de recevoir l’isolant.

Une autre solution est la chape isolante coulée sur le béton débarré de tout revêtement.

Tarifs

Les tarifs appliqués dépendent de la surface à isoler, du choix du matériau et des contraintes techniques du chantier. À titre indicatif, comptez entre 45 € et 75 € TTC pour l'isolation d’une dalle en béton.

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide
Isolation