Isolation du plancher en bois

Sommaire

  • Types de plancher en bois
  • Solutions d'isolation pour un plancher en bois
  • Comment choisir l'isolant pour un plancher bois ?
  • Qui pour isoler un plancher bois ?
  • Coût de l'isolation d'un plancher en bois

En construction et autoconstruction de maison en bois, l'isolation d'un plancher en bois doit être envisagée avant le début du chantier puisque cette isolation est prise en compte dans le calcul de la performance énergétique de la construction. Lors d'une rénovation notamment énergétique ou de travaux d'amélioration dans une construction ancienne, l'isolation d'un plancher en bois s'étudie au cas par cas selon la position et la texture du plancher bois. Isolation d'un plancher bas ou d'un plancher intermédiaire, isolation en sous-face ou par le dessus, les différents cas impliquent des isolants de nature et d'épaisseur différentes, ainsi que des techniques de pose différentes.

Types de plancher en bois

Tout d'abord, on traite de plancher bois aussi bien pour un plancher en parquet sur lambourdes et solives que pour un plancher en bois lamellé-collé ou OSB. C'est le support bois qui implique des types d'isolation différents que sur une dalle béton ou parpaings avec hourdis et longrines. On différencie deux types de planchers selon leur position dans la construction.

Le plancher bas

Le plancher bas est celui du niveau bas de la construction. Ce plancher peut être posé sur une dalle, une chape ou sur terre battue via des solives et lambourdes. Il peut être non accessible par le dessous ou être construit sur un vide sanitaire, ce qui permet un accès par le dessous du plancher.

Le plancher intermédiaire

Le plancher intermédiaire est celui d'un des étages de la construction. Il peut soit être également le plafond de la pièce située en dessous donc à structure apparente (lambourdes, solives, lames de parquet…), soit masqué par un faux plafond ou un habillage (lambris, frisette…).

Solutions d'isolation pour un plancher en bois

C'est en fonction de l'accessibilité du plancher bois et les travaux éventuels d'habillage indispensable de la future isolation qu'on détermine où et comment on va placer quel type d'isolant (matière, aspect, performances…).

Isolation par le dessus

L'isolation par le dessus peut se faire selon deux méthodes, à définir selon le type de plancher bois.

Si le plancher bois n'est pas démontable, l'isolation par le dessus réclame que le plancher bois d'origine soit recouvert d'isolants. Cela implique d'une part que le plancher d'origine sera masqué (pas toujours souhaitable pour un parquet) et d'autre part que le niveau du plancher isolé fini sera plus élevé que celui d'origine. Cette dernière solution implique qu'il faut rehausser les seuils et portes.

Si le plancher bois est démontable (souvent le cas des parquets), l'isolation pourra se faire en plaçant les isolants entre les lambourdes dans l'épaisseur qu'elles dégagent entre le sol (chape ou dalle) et le plancher fini.

Isolation par le dessous

L'isolation par le dessous, ou isolation en sous-face, réclame que le dessous du plancher soit accessible. Les isolants seront donc placés sous le plancher, entre les lambourdes ou les poutres dans l'épaisseur qu'elles permettent avec, si le plancher est visible par le dessous (cas du plancher intermédiaire), le nécessaire habillage des isolants pour des raisons esthétiques.

Comment choisir l'isolant pour un plancher bois ?

Selon l'accessibilité par le dessus ou en sous-face du plancher bois et la structure sur laquelle le plancher repose (dalle, chape…), on choisit les formes des isolants, leur matériau et leur épaisseur parmi les isolants en vrac que l'on répand facilement entre les lambourdes et les isolants à plaquer qui devront être découpés et agrafés entre les lambourdes. Pour faire son choix, il faut consulter un comparatif des isolants avant d'arrêter sa sélection.

Quel que soit le type d'isolant choisi, il faut prévoir que cet isolant devra être protégé de l'humidité (condensation, respiration humaine…) par un frein-vapeur, mais aussi qu'il est préférable de toujours prévoir également une isolation phonique en plus de l'isolation thermique.

Le type et l'épaisseur d'isolant qu'il est possible de poser seront à mettre en rapport avec le degré d'isolation à obtenir en fonction des performances d'isolation thermique de chacun. Selon le type de chantier (neuf, rénovation énergétique ou non avec ou sans les aides à l'amélioration de la performance énergétique) du logement, il sera peut-être nécessaire d'améliorer significativement le DPE, voire obtenir la performance du BBC comme l'oblige parfois la RT 2012.

Qui pour isoler un plancher bois ?

Si la pose de la plupart des isolants ne réclame pas de compétences particulières, les professionnels de l'isolation possèdent les techniques qui permettent de poser rapidement les isolants et d'assurer au mieux leur durée d'efficacité au fil du temps. Par contre, la dépose d'un plancher existant voire la réfection totale ou partielle d'un plancher peuvent réclamer le concours de professionnels du bois dont la plupart sont également compétents dans la pose d'isolants.

Le prix d'intervention d'un professionnel est à mettre en rapport avec le temps d'immobilisation d'une pièce ou de tout un niveau de la maison qu'un particulier requerra pour effectuer des travaux qu'un professionnel maîtrise et dont il possède l'outillage et les techniques.

Coût de l'isolation d'un plancher en bois

Il est difficile d'estimer le prix de l'isolation d'un plancher en bois car l'étendue des travaux, et notamment le nombre d'heures de travail, peut varier du simple au quadruple selon la nécessaire dépose ou pas de l'existant, l'accessibilité du plancher et la repose d'un plancher neuf, d'un parquet ancien ou l'habillage plafond d'un plancher bois intermédiaire.

Le prix des isolants varie également entre les isolants minces ou épais, leur nature et leur mode de pose. En moyenne pour une isolation courante d'un plancher bois sans travaux spécifiques, il faut compter sur un prix entre 50 et 100 € le m², mais ce tarif peut être largement dépassé en cas de travaux spécifiques.

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide
Isolation

Ces projets peuvent aussi vous intéresser :