Sommaire

La laine de laitier est un produit isolant fibreux à base de laine minérale (comme la laine de roche). Il est utilisé principalement en flocage, c'est-à-dire en isolation projetée. Ses atouts sont nombreux : isolation thermique et phonique, c'est également un bon coupe-feu.

Comment se compose et se présente la laine de laitier ?

La laine de laitier est produite à partir des résidus non métalliques récupérés dans les hauts fourneaux de l'industrie sidérurgique : c'est ce qu'on appelle le laitier.

Ce laitier est riche en silice, comme la laine de roche. Il résiste à des températures allant jusqu'à 700°C. Ce laitier mis en fusion à 1 500°C est refroidi en fibres. Il est mélangé à différents additifs afin d'obtenir une composition homogène (à des liants inorganiques, des résines et des adjuvants). Ce mélange se fait sous traitement anti-poussière. La laine de laitier renferme de l'air qui est également isolant.

La laine de laitier est proposée chez les fournisseurs de matériaux en vrac sous forme de flocons légers contenus dans des sacs. Elle est imputrescible et inattaquable par les rongeurs et les parasites.

Pour la mettre en place, il faut une machine à projeter, car la laine de laitier est mise sous pression avec de l'eau. On trouve ce type de machine chez les loueurs de matériel BTP.

Utilisation de la laine de laitier

La laine de laitier est utilisée sous forme de flocage, c'est-à-dire d'isolant projeté. Elle est mis en place principalement en sous-face de dalle ou de plancher dans un garage, une cave, un sous-sol, un vide sanitaire ou encore une construction en surplomb. Elle possède des caractéristiques intéressantes pour ces cas de figure :

  • Elle isole acoustiquement en absorbant la réverbération du bruit, importante dans une pièce confinée.
  • Elle isole thermiquement même avec peu d'épaisseur.
  • Elle est efficace pour éliminer les ponts thermiques : grâce son pouvoir couvrant et de forte adhérence, elle épouse bien les formes des supports qu'elle recouvre.
  • Elle peut permettre d'assainir une pièce en absorbant l'excédent d'humidité grâce à ses caractéristiques d'absorption et de désorption de l'humidité ambiante, ce qui est appréciable dans des pièces enterrées et renfermées.
  • Elle a des caractéristiques coupe-feu élevées pour ralentir la propagation d'un incendie (protection passive contre le feu).

Sa projection dite pneumatique est réalisée avec de l'eau en suivant les prescriptions du fournisseur.

La laine de laitier peut être projetée sur plusieurs supports comme les planchers bétons de toutes sortes, les structures métalliques et les planchers bois.

Reconnaître les bonnes performances de la laine de laitier

Vérifier les certificats d'isolation

Plusieurs fournisseurs proposent des produits d'isolants projetés à base de laine de laitier. Pour se rassurer sur leurs performances et leur fiabilité, constatez s'ils ont un certificat ACERMI (Association pour la certification des matériaux isolants), un avis technique CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) et les bonnes valeurs isolantes recommandées.

Pour cela, il suffit de lire les caractéristiques affichées sur l'emballage ou d'aller sur internet pour trouver leur fiche technique fournisseur, ainsi que leur certificat ou avis. Le certificat ACERMI certifie que le produit est conforme, et liste les caractéristiques de la laine de laitier suivant son épaisseur.

Quelles sont les caractéristiques essentielles à connaître et à repérer ?

  • Sa résistance thermique R (en m².K/W) : pour obtenir un R=3 (valeur moyenne à atteindre pour un plafond de sous-sol), il faut projeter environ 11 à 12 cm d'épaisseur.
  • Certaines fois, seule la conductivité thermique de l'isolant est indiquée : la résistance R est égale à l'épaisseur de l'isolant divisée par la conductivité thermique. Si la conductivité thermique est de 0,04 , R, avec 12 cm de laine (soit 0,12 m) sera égal à 0,12 / 0,04, soit 3.
  • Son pouvoir couvrant : moyenne en kg/m² pour tant d'épaisseur, ce qui permet de calculer la quantité nécessaire pour couvrir votre sous-face. Attention, plus l'épaisseur est importante, plus de kg par m² seront nécessaires.
  • Son caractère incombustible : classe M 0.
  • Ses capacités de coupe-feu : tenue moyenne en heures suivant l'épaisseur et la nature du support. Sur une dalle béton de 15 cm, à peine 2 cm de laine de laitier permettent d'être coupe-feu 4h (ce qui est élevé).

Une étude du CSTB a conclu que les performances de l'isolation thermique par laine de laitier sont au moins équivalentes à celles des panneaux rapportés (isolant rigide), et ceci sans pendre en compte ses bonnes capacités de protection au feu, de confort et de facilité de mise en œuvre.

Comment projeter de la laine de laitier ?

Une bonne préparation est nécessaire

La laine de laitier doit être mise en place dans des endroits abrités (non exposés aux pluies) et à une température supérieure à 5°C et inférieure à 40-45°C.

Le D.T.U. 27-1 (Document Technique Unifié) est la référence des normes et pratiques pour la mise en œuvre des isolants projetés.

Avant de projeter la laine de laitier, il est recommandé de préparer le support, c'est-à-dire de le nettoyer, le dégraisser et le dépoussiérer.

Son application engendre des poussières gênantes : il faut donc protéger les murs et les sols de la pièce et calfeutrer les ouvertures par des bâches plastiques ou un film en polyéthylène souple. Essayez de ventiler au mieux le local sur l'extérieur. Il vaut mieux aussi se protéger avec une combinaison, des lunettes, des gants, et même un masque.

Réaliser le flocage

Les fournisseurs préconisent ensuite de passer un primaire d'accrochage pour la bonne tenue du flocage. La laine est projetée en une seule passe : en moyenne, on peut traiter en une journée 50 à 80 m² suivant les obstacles (retombées de poutres ou autres éléments débordants qui existent), et bien sûr le coup de main du poseur.

Il est préférable de prévoir un système de repères pour pouvoir évaluer l'épaisseur au cours de la projection (tuteur, tiges fixées au plafond).

Si le flocage est réalisé sur un plancher ou autres éléments bois, il faut armer le support d'un treillis métallique type « nergalto ». Ce treillis doit être accroché sur des tasseaux ou rails eux-mêmes fixés au support bois. Quand le support est métallique, le sablage est conseillé.Après son application, le flocage doit être lissé avec un rouleau ou une taloche pour obtenir une finition plus uniforme. D'aspect généralement gris clair, une peinture peut être appliquée dessus.

L'atout de la laine de laitier à projeter, côté mise en œuvre, est sa légèreté.

Combien coûte la laine de laitier et sa mise en œuvre ?

La laine de laitier est souvent présentée en sac de 25 kg dont le prix peut varier entre 25 et 35 € HT.

Le flocage de la laine de laitier n'est quand même pas si simple dans la réalité pour respecter la bonne épaisseur, pour obtenir un bon aspect et pour assurer son efficacité (en particulier pour remédier aux ponts thermiques). Il est conseillé de faire appel à un professionnel, qui tant qu'à faire est certifié Qualibat 7142 et 7143.

Une entreprise spécialisée dans le flocage facture entre 17 et 21 € du m² pour 10 cm d'isolant projeté. Une entreprise de gros œuvre ou de plâtrerie, dont ce n'est pas le métier premier, facture entre 25 et 29 € du m².

Isolation

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Isolants minéraux

Sommaire