/ / /
/

Isolation thermique d'une toiture terrasse

Isolation thermique d'une toiture terrasse

Écrit par les experts Ooreka
Isolation thermique d'une toiture terrasse

L'isolation thermique d'une toiture terrasse est une opération pratiquée depuis l'extérieur.

Elle est destinée à conférer au toit concerné une meilleure résistance thermique, favorisant la réduction de la consommation d'énergie en hiver et un meilleur confort d'été. Le point dans cet article.

Isolation thermique d'une toiture terrasse : type de travaux et matériaux

Isoler sous l'étanchéité

Dans ce cas de figure, un pare-vapeur vient recouvrir la dalle. L'isolant est posé sur le pare-vapeur et l'étanchéité vient recouvrir l'isolant.

Afin de permettre une intervention facile pour la maintenance, une protection peut venir recouvrir l'étanchéité.

Cette démarche ne peut se concevoir qu'en cas de construction neuve ou de rénovation lourde.

Attention : l'étanchéité est un corps d'état à réserver aux professionnels, le moindre défaut pouvant provoquer des infiltrations qui endommageraient le bâti, parfois irrémédiablement.

Isoler sur l'étanchéité (isolation inversée)

Dans le cadre d'une isolation inversée, l'isolant vient s'appuyer sur l'étanchéité existante.

Généralement, une seconde étanchéité, complémentaire, est ajoutée au-dessus. Dans le cas contraire, un voile est tendu sur l'isolant. Ensuite, une protection lourde, type dalle extérieure sur plot, vient recouvrir l'isolant pour le lester et permettre l'accès piéton au toit.

C'est une solution de rénovation légère qui peut être réalisée par des professionnels, mais aussi par des particuliers informés, plusieurs kits étant disponibles pour mener ce travail à bien.

Isolation par l'intérieur, en sous-face

L'isolation sous la dalle est particulièrement déconseillée. En effet, elle a tendance à renvoyer toute la chaleur sur la dalle.

En cas de rayonnement solaire important, la chaleur ainsi concentrée pourrait fragiliser la structure de la dalle ou endommager son étanchéité.

Le seul moyen admissible de réaliser une telle isolation est de créer un faux plafond ventilé. L'isolant vient alors prendre appui sur le faux plafond, qui est fixé avec des suspentes ou sur des lambourdes ancrées sous la dalle.

Toutefois, nous rappelons encore que la solution d'isolation sur la dalle est toujours à privilégier.

À noter : entre l'isolant et la dalle, vous devez impérativement prévoir une large lame d'air ventilée (communiquant avec des bouches d'air extérieures).

Isolants utilisés pour l'isolation thermique d'une toiture terrasse

La gamme d'isolants pouvant servir à isoler un toit terrasse est vaste. Ainsi, nous n'en citerons que les principaux éléments.

Polyisocyanurate (PIR)

Il s'agit d'une amélioration du polyuréthane (PUR). C'est un isolant auto-extinguible, c'est à dire qui s'éteint tout seul lorsqu'il est soumis à un incendie.

Le polyisocyanurate est un isolant très efficace, de plus en plus couramment utilisé. Il est très léger et disponible dans divers formats et épaisseurs de panneaux.

Bon à savoir : la densité utilisée doit être adaptée au matériau utilisé pour l'étanchéité. Même remarque pour l'utilisation du polyuréthane.

Laine de roche

Il s'agit d'un isolant courant, assez peu cher. Il présente un bon comportement face au feu et des propriétés d'isolation phonique intéressantes.

La laine de roche est également disponible dans une large gamme d'épaisseurs. Seuls les panneaux haute densité et ultra haute densité peuvent être utilisés dans ce contexte, afin d'autoriser un accès piéton au toit.

En revanche, la laine de roche est sensible aux intempéries si elle n'est pas protégée. Impossible d'utiliser une laine de roche non recouverte, au contact direct d'intempéries, par exemple pour isolation sur étanchéité avec dalles sur plots.

Le polystyrène expansé (PSE)

Il s'agit du polystyrène classique blanc. C'est un bon isolant thermique, mais qui est utilisable essentiellement en intérieur. En effet, il est rapidement dégradé en extérieur.

Ce matériau possède une faible densité. Il est très facilement cassant et se comporte mal face au feu.

Ainsi, il ne peut pas être employé pour le cas qui nous intéresse, sauf à le noyer dans une nouvelle chape qui viendrait prendre appui sur la dalle existante ou dans une nouvelle dalle. Cette dernière solution ne peut être employée qu'en cas de rénovation totale du toit terrasse.

À noter : il existe des PSE graphités qui peuvent être utilisés pour l'isolation des murs par l'extérieur.

Le polystyrène extrudé (PSX)

C'est le polystyrène bleu. Il est un bon isolant thermique, plus dense que le PSE, et présente une très bonne résistance aux intempéries.

En revanche, ce matériau résiste mal à l'incendie et est en général un piètre isolant phonique. Il est toujours largement utilisé pour les isolations inversées.

Isolation thermique d'une toiture terrasse : critères de choix

Il vous faut faire le tri entre les différentes solutions possibles, selon vos attentes.

Questions à se poser sur l'existant

Votre étanchéité est-elle en bon état ou doit-elle être refaite ? Dans le cas d'une étanchéité en bon état, le mieux est de choisir une isolation inversée, et donc principalement le PSX, si votre structure supporte également la charge de lestage.

Votre toit est-il souvent encombré de feuilles ? Dans ce cas, il est préférable de choisir une isolation sous étanchéité, plus facile à nettoyer.

Le toit doit-il être non accessible au piétons, accessible seulement pour la maintenance, ou doit-il pouvoir servir de circulation régulière ? Le revêtement, la résistance de l'isolant et les charges sont à prévoir en conséquence.

Questions à se poser sur l'isolation à créer

Quel doit être le degré d'efficacité de l'isolant thermique ? Il doit correspondre au minimum à la Réglementation Thermique (RT) en vigueur ( actuellement RT 2012).

Par ailleurs, dans le cas d'une isolation inversée, les acrotères (murets entourant la terrasse) doivent être assez hauts pour déborder suffisamment des panneaux recouverts de la protection.

Prix de l'isolation thermique d'une toiture terrasse

Le prix est très variable selon la technique et les produits utilisés, et en fonction de l'accessibilité du toit. Comptez en moyenne de 60 à 120  HT le m² pour une posé par un professionnel

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !