Sommaire

Lors de la construction de son habitation ou de sa rénovation, il faut prendre en compte l'isolation phonique des pièces, notamment si l’on juxtapose une chambre avec une pièce de vie type salon. Pour cela, il existe différents moyens afin d'améliorer les performances acoustiques de ses cloisons, dont notamment le recours aux cloisons acoustiques qui peuvent être de différente nature et ont pour principale utilité de renforcer le confort dans une maison.

Cloison acoustique : laquelle choisir ?

Cloison acoustique sur de l'existant

On parlera de pose sur de l'existant lorsqu'une cloison ou un mur est déjà présent et que l'on souhaite améliorer les performances acoustiques de cette pièce. Dans ce cas, le gain d'espace sera à privilégier.

Pour cela, il existe des cloisons acoustiques de 50 mm d'épaisseur parfaitement adaptées à ce type d'installation. Couplée à une sous-couche acoustique, le gain de décibel sera renforcé (environ 16 dB) et, dans de nombreux cas, suffisant. 

Si l’on souhaite cependant renforcer son isolation phonique de manière plus importante, alors il faudra ajouter à ces cloisons un isolant de type laine minérale venant se placer entre les plaques de plâtre et le mur.

Si le gain d'espace n'est pas une nécessité, alors il sera possible de créer des doublages visant à renforcer de manière très significative l'isolation acoustique entre les pièces.

Lire l'article Ooreka

Cloison acoustique en remplacement ou création de cloison

En fonction de la nature des pièces à séparer, différents types de cloison seront proposées :

  • Entre deux chambres ou chambre et bureau, une cloison d'épaisseur de 72 mm comprenant une plaque phonique et un isolant sera conseillée. RA = 42 dB
  • Entre une chambre et un salon, salle de bain, cuisine, une cloison d'épaisseur 98 mm, comprenant deux plaques phoniques et de l'isolant sera préconisée. RA = 50 db
  • Entre une chambre et une pièce à fort niveau sonore, alors une cloison d'épaisseur 120 mm sera fortement conseillée dont le RA est égale à 61 db.
Lire l'article Ooreka

Conseils d'achat

Nous vous confions ci-après quelques astuces pour faire le meilleur choix !

Les cloisons phoniques sont reconnaissables à leur couleur bleue. Il existe différents types de pose (collé, sur rails...) à adapter à son niveau de bricolage mais également à l'état de ses murs ;

Achetez les matériaux correspondant à votre projet : en effet, une cloison acoustique isolant les murs extérieurs n'est pas la même que celle isolant des pièces au sein d'une habitation.

Lors d'un projet d'isolation, pensez également à l'isolation thermique et à l'installation de produits hydrofuge dans des pièces humides. Les produits Fermacell© et Placo© sont bien adaptés à ce type de projet.

Une sous-couche acoustique est très facile à appliquer sur murs et cloisons et permettra d’améliorer un peu plus les performances acoustiques de votre pièce ; vérifiez bien, simplement, que la cloison ou le mur existant puisse accueillir la nouvelle cloison acoustique.

Lire l'article Ooreka

 

Le prix des cloisons acoustiques

Pour ses cloisons acoustiques, le tarif est compris entre 45 et 110 € le m² en fonction du type de produit choisi et de la nature de l'isolant.

Pour la pose, il faudra compter également entre 30 et 100 € le m² en fonction des travaux à réaliser.

Isolation

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Comment isoler ?

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider