Sommaire

La chape acoustique est utilisée en construction afin de garantir une meilleure isolation phonique des sols.

À condition de connaître quelques astuces, vous pouvez la réaliser vous même ou contrôler sa bonne exécution par un professionnel.

Présentation de la chape acoustique

La chape acoustique a pour objet de réduire les bruits d'impacts et les bruits aériens (son de la télévision par exemple) transmis entre différents étages, ou les bruits de chocs sur les sols de plain-pied.

Elle est en général composée d'une chape fluide et d'un isolant, mais d'autres solutions techniques existent.

Afin de limiter la transmission des bruits, la chape acoustique est désolidarisée des éléments qui l'entourent. Cette désolidarisation se fait aussi bien par rapport au support (une dalle, par exemple) que par rapport à la couche de circulation (du carrelage, par exemple). Le revêtement de sol ne doit pas toucher les les murs ou les cloisons. Les plinthes ne doivent pas toucher le revêtement.

L'alternance de couches support/isolant/chape de revêtement crée un sandwich qui participe également à la réduction des bruits en les amortissant.

 

Fabriquer une chape acoustique

La chape acoustique repose sur une feuille en polyéthylène souple, ou est englobée dans une membrane. La feuille ou la membrane repose sur le support (dalle béton ou plancher bois).

La chape est également désolidarisée du mur par l'application d'un isolant entre les deux.

Chape acoustique en rénovation

La solution classique consiste à interposer une couche dite « résiliente » sur le support existant, sur laquelle on applique le revêtement, soit en pose flottante (donc non collé) comme un parquet ou un stratifié soit en pose collée (donc non scellée), comme un carrelage.

Un joint mousse est collé sur toute la périphérie au ras du sol et rabattu sous la plinthe.

En général, ces chapes acoustiques minces sont vendues en kit. Seuls les éléments du kit peuvent être utilisés. Un élément non prévu ou une notice de pose non respectée nuit à la performance de la chape.

Rénover une chape acoustique est une solution assez peu onéreuse et qui permet un gain d'isolation acoustique, dans une épaisseur compatible avec le maintien en fonction d'autres éléments existants, comme les portes.

La chape acoustique est facile à mettre en œuvre par un bricoleur. Elle peut aussi être utilisé en neuf, si on ne recherche pas l'efficacité maximum.

Chape acoustique en neuf

Un isolant acoustique est posé sur un film qui lui même recouvre la dalle. L'isolant est relevé sur les murs. Puis une chape flottante est coulée, qui servira de support au revêtement.

Plusieurs techniques différentes existent. Vous pouvez notamment utiliser une chape liquide, qui est autonivelante et présente l'avantage d'enrober parfaitement les tuyaux de chauffage par le sol.

En tous les cas, pour choisir la solution la mieux adaptée, rapportez-vous au mode d'emploi ou au Document Technique Unifié (le DTU souvent cité par les pros) qui correspond à la technique choisie.

Prix d'une chape acoustique

Le prix est très variable selon la technique utilisée, l'épaisseur choisie et l'efficacité recherchée.

Comptez environ une vingtaine d'euros au m² pour une chape fluide réalisée par un pro.

Sinon, le prix moyen est de 3,5  au m² pour l'achat d'une sous-couche résiliente en 5 mm d'épaisseur.

Isolation

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Comment isoler ?

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider