Sommaire

Qu'on l'appelle tapis, dalle ou plaque, le revêtement anti-vibration que l'on pose au sol a toujours le même usage : isoler du sol un appareil vibrant et/ou bruyant afin que les nuisances sonores et vibratoires ne soient pas transmises au sol et au bâtiment.

Indispensable au confort acoustique d'un logement dès lors que des appareils électroménagers émettant des vibrations comme le lave-linge y sont installés, le tapis anti-vibration domestique est issu des isolants industriels comme les Silentblocs dont il a les propriétés mais pas l'encombrement.

Pourquoi poser un tapis anti-vibration ? Quelles sont ses caractéristiques ? Comment choisir et à quel prix acheter un tapis anti-vibration ? Toutes les réponses maintenant.

Tapis anti-vibration : son utilité

Dès lors que dans l'habitat on utilise des appareils émettant des secousses mécaniques ou des vibrations sonores, le tapis anti-vibration intercalé entre l'appareil et le sol va absorber les ondes de choc vecteurs du bruit afin d'améliorer significativement le confort des résidents et de leurs voisins. Si pour les habitants, la réduction du bruit améliore leurs conditions de vie, pour l'appareil lui-même, l'isoler des contre-secousses transmises par le sol va augmenter sa durée de vie en limitant les ondes de choc en retour qu'il subit.

Diminution du niveau sonore, amélioration du confort de l'habitat et prolongement de la durée de vie des appareils sont les principaux buts des supports anti-vibration vendus sous forme de plots, de dalles, de plaques ou de tapis.

Caractéristiques d'un tapis anti-vibration

Le tapis anti-vibration se présente sous la forme d'une dalle à placer sous la machine à isoler du sol. Constitué de mousse synthétique, éventuellement de plusieurs mousses de densités différentes, sa structure caoutchouteuse amortit et absorbe les vibrations de l'appareil qu'il supporte.

On distingue plusieurs grandes catégories de tapis anti-vibration en fonction de leur matériau, de leur épaisseur et de leurs dimensions.

Quel matériau pour les tapis anti-vibration ?

Les plus basiques sont constitués de flocons de caoutchouc (parfois issu du recyclage de pneumatiques) collés entre eux alors que les plus évolués sont composés de plusieurs couches de mousses alvéolaires (caoutchouc et néoprène) orientées alternativement dans un sens puis dans l'autre pour une plus grande efficacité. Plus il y a de couches alternées, plus l'efficacité est attendue pour lutter contre les vibrations et la transmission du bruit :

  • Le caoutchouc est un assez bon isolant anti-vibration mais son principal avantage réside surtout dans ses performances d'anti-dérapant afin que l'appareil reste en place sur le tapis et que le tapis ne se déplace pas sur le sol.
  • Le néoprène est un excellent isolant anti-vibration mais reste assez glissant et ne permet pas le maintien en place des appareils et équipements émettant de fortes vibrations.

Quelle épaisseur pour un tapis anti-vibration ?

L'épaisseur du tapis est, avec la qualité de sa structure, la meilleure barrière anti-vibrations. Les tapis d'entrée de gamme, généralement en caoutchouc uniquement, ne dépassent que rarement le centimètre d'épaisseur alors que les plus élaborés (multi-couches) ont souvent plus de 2 cm d'épaisseur.

Quelles dimensions pour un tapis anti-vibration ?

Si les petits plots anti-vibration à placer juste sous chaque pied de l'appareil n'ont que quelques centimètres de côté, les tapis anti-vibration sont plus grands afin de couvrir l'intégralité de la surface sous l'appareil. Depuis 5 cm de côté jusqu'à plus de 60 cm de côté, les tapis anti-vibration sont généralement proposés en carrés éventuellement à assembler entre eux afin d'étendre la surface couverte.

Choix et achat d'un tapis anti-vibration

Quel tapis choisir ?

Le choix d'un tapis anti-vibration se fait d'abord en fonction de l'appareil sur lequel il doit reposer :

  • Les dimensions du tapis doivent idéalement être de la surface au sol de l'appareil ou au moins supporter la totalité des pieds.
  • La qualité du tapis, mono-couche ou multicouche, est à choisir en fonction du type d'appareil et du niveau de vibrations qu'il transmet. Si un tapis basique peut suffire à un appareil léger et peu bruyant, il vaut mieux se tourner vers un tapis multicouche pour un niveau de filtration élevé.
  • Le poids de l'appareil est à prendre en considération également pour le choix de la densité du tapis anti-vibration. Sur un tapis trop souple, le matériau va se tasser et perdre son potentiel d'amortissement alors qu'un matériau plus dense va conserver ses capacités même sous un appareil pesant. Les tapis les plus minces ne peuvent supporter que quelques kilos sans se tasser alors que les plus denses supportent sans dommage jusqu'à plus de 7 tonnes.

Quel tapis acheter ?

 À partir de 10 € environ, on peut déjà trouver des tapis anti-vibration de plus d'un mètre carré de surface mais en mono-couche caoutchouc uniquement.

Un plot anti-vibratoire ou un tapis en multicouche (caoutchouc et néoprène) s'achète à moins de 5 € (5 à 10 cm de côté) jusqu'à près de 100 € pour un tapis de plus de 60 cm de côté.

Pour en savoir davantage sur le confort acoustique :

Isolation

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Choix de l’isolant

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider