Sommaire

Lors du montage d'une cloison en carreaux de plâtre notamment ou de toute pose de rails pour faux-plafonds, matériaux et isolants, la jonction avec le bâti nécessite une isolation soignée. Si la mousse polyuréthane a longtemps été utilisée, son temps de séchage et ses débordements intempestifs peuvent présenter des nuisances à un travail rapide et soigné.

La bande résiliente sèche, qui se déroule et se colle facilement, est cet isolant de jonction facile, propre et rapide à mettre en œuvre, qui devient incontournable sur tout chantier en neuf ou en rénovation. Notre article vous explique à quoi sert la bande résiliente et vous présente les différents types de bandes résilientes avec leurs caractéristiques et leurs prix.

Nouveau call-to-action

À quoi sert la bande résiliente ?

Dans la construction, hors murs porteurs, toute jonction entre deux matériaux différents doit être étanchéifiée et isolée avec un matériau suffisamment souple et isolant.

La souplesse de l'isolant est requise afin d'assurer un bon niveau d'étanchéité, y compris sur un support rugueux ou irrégulier entre deux matériaux n'ayant pas les mêmes performances à la dilatation, alors que l'isolation doit permettre l'absorption des chocs et vibrations (isolation phonique) et l'absence de ponts thermiques (isolation thermique).

De même, l'assemblage entre deux isolants plus ou moins souples doit être assuré par un matériau lui aussi souple et tout aussi isolant, afin de parfaire le niveau d'isolation requis.

Indispensable au confort des occupants grâce à ses capacités d'isolation thermique et d'absorption des chocs, ondes sonores et vibrations, le matériau souple de liaison entre les murs, les rails, les solives, dalles, plaques de plâtre, isolants... peut être :

  • soit une mousse polyuréthane (mousse PU) projetée entre des matériaux rigides en cours de pose ;
  • soit une bande résiliente souple qui ne réclame aucun temps de séchage et qui se déroule et se colle avant, pendant ou après la pose comme un ruban adhésif sur des matériaux rigides ou souples.

Caractéristiques des bandes résilientes

On définit une bande résiliente en fonction du matériau dont elle est constituée, puis selon ses différentes dimensions et enfin sa technique de pose.

Matériaux de la bande résiliente

Le matériau de la bande résiliente se définit selon sa densité ce qui influe sur les performances en termes d'isolation :

  • La bande en liège : de densité élevée, mais peu déformable, le liège est un isolant particulièrement recommandé pour assurer la liaison isolante entre des matériaux rigides. En général, la bande résiliente en liège s'utilise pour la pose de rails et des carreaux de plâtre sur des murs, planchers et plafonds, ainsi qu'entre les solives et les dalles ou plaques des planchers.
  • La bande en mousse : de densité variable selon sa conception, la bande en mousse est plus souple que celle en liège, ce qui la rend particulièrement adaptée à la liaison isolante entre les panneaux de laine de roche ou de verre et tous les matériaux sujets à déformation. C'est selon la souplesse de la liaison à effectuer que l'on choisit une bande en mousse plus ou moins dense donc plus ou moins déformable.

Dimensions de la bande résiliente

Les dimensions et la présentation des bandes résilientes varient selon les usages pour lesquelles elles sont étudiées. On distingue :

  • Les bandes en tronçons : généralement en boîtes de tronçons d'1 mètre. Cette présentation est disponible aussi bien pour les bandes en liège que pour les bandes en mousse de densité élevée. Les tronçons permettent une pose rapide entre matériaux rigides mais ne sont pas adaptés à la jonction isolante entre matériaux souples. On trouve des bandes en tronçons généralement de 5 mm à 10 mm d'épaisseur dans les principales largeurs de rails, solives, lambourdes… soit : 4 cm, 6 cm, 8 cm, 10 cm.
  • Les bandes en rouleaux : présentées en rouleaux d'environ 10 mètres de longueur, la bande peut être en liège ou en mousse de différentes densités. La présentation en rouleau réduit la nécessité d'effectuer des raccords entre tronçons afin de parfaire l'isolation et permet une pose en continu. L'épaisseur choisie de la mousse ou du liège (de 3 mm à 10 mm environ) est disponible dans les largeurs courantes de 2 cm à 15 cm.

Techniques de pose des bandes résilientes

Les techniques de pose varient selon la destination de la bande résiliente :

  • La bande autocollante : une face de la bande résiliente est enduite de colle, puis recouverte d'un film de protection. Il suffit de retirer le film de protection pour appliquer la bande encollée sur le(s) matériau(x) qu'elle maintiendra jointifs. La bande autocollante, notamment en rouleau, est particulièrement adaptée à la jonction entre isolants souples.
  • La bande classique : à encoller d'abord ou sans ajout de colle (isolation entre murs et dalle à couler), la bande classique est tout à fait adaptée partout où elle sera maintenue en place par l'assemblage entre matériaux rigides (vissage des rails, plaques, panneaux, carreaux de plâtre…).

Prix de la bande résiliente

Le plus souvent, le prix de la bande résiliente est exprimé au mètre-carré (m²), alors que le calcul à faire de la quantité requise se fait au mètre linéaire. Il est donc important de prendre en compte la largeur de bande requise, puis la longueur désirée avant de comparer les prix.

  • une bande résiliente en liège (généralement issu de recyclage) se vend entre 7 et 15 € environ le m² en petite largeur (< 5 cm) jusqu'à près de 100 € le m² en grande largeur (10 cm) ;
  • une bande résiliente en mousse s'achète entre 5 et 10 € environ le m² selon sa largeur, qu'elle soit autocollante ou à coller.

Pour en savoir davantage sur les techniques d'isolation et les isolants :

  • Par où commencer l'isolation thermique de sa maison ? Réponse dans notre zoom.
  • Choisir son isolant : le choix de l'isolant dans le cadre d'une construction ou d'une rénovation n'est pas une simple affaire, car les produits disponibles sont nombreux, les techniques de mise en œuvre également.
  • L'isolant mince est également appelé isolant thermo-réflecteur ou isolant multicouche. On vous le présente.
Isolation

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Critères de choix

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider