Isolation de cloison

Écrit par les experts Ooreka

123RF / auremar

La cloison permet de séparer deux pièces ou deux logements. Elle est aujourd'hui principalement composée de deux à quatre plaques de plâtres emprisonnant un isolant ou une structure alvéolaire. Le plâtre peut aussi être remplacé par des plaques de fibre de bois compressées-collées de type OSB ou Pavaplan dans le cas d'une installation privative. On vous détaille ces techniques.

À noter : quelques professionnels utilisent toujours la brique plâtrière ou le carreau de plâtre, procédé que nous ne traiterons pas ici (voir le pavé de liens en fin d'article).

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Isolation de cloison : principe de la cloison

Deux plaques de plâtre (PP) sont reliées entre elles par une ossature métallique (rails) et prennent en sandwich un isolant. On y intègre les éventuelles gaines techniques (électricité, plomberie).

Une fois les joints de finitions posés, l'ensemble constitue un complexe relativement étanche – aussi bien phoniquement que thermiquement – et fonctionnel.

Avantages

  • épaisseur réduite de l'ensemble : de 5 cm à 18 cm selon application (voir ci-dessous) ;
  • mise en œuvre rapide (coût de pose réduit) ;
  • complexe plaque de plâtre + isolant économique : de 10 à 13 € /m² (jusqu'à 120 mm d'épaisseur au total), de 14 à 21 €/m² pour des épaisseurs supérieures.

Inconvénients

  • passage des gaines ou des canalisations : des ponts thermiques et phoniques peuvent être créés si l'on ne respecte pas une mise en œuvre rigoureuse (notamment entre deux logements) ;
  • la liaison cloison/mur maçonné est délicate dans le cas d'une cloison séparative et doit être traitée avec le plus grand soin.

Isolation de cloison : types de cloison et choix de l'isolant

En fonction de leur destination, on distingue deux types de séparation, que nous allons vous présenter.

Cloison séparative et ses isolants

Elle est destinée à séparer deux logements, donc la plupart du temps deux occupants distincts et indépendants qui comptent bien le rester ! La réglementation impose alors des normes en termes d'isolement acoustique.

De plus, une attention particulière devra être portée aux liaisons des cloisons séparatives avec le reste du bâti (gros œuvre) pour éviter et bloquer la propagation des bruits.

  • Principe du double parement : il s'agit d'augmenter l'isolement des deux logements. La réglementation exige que la cloison représente une protection de 53 dB minimum.
    • Montage : il s'agit de 4 plaques de plâtres de 13 mm, vissées 2 à 2. Chaque couple de plaque étant positionné de part et d'autre d'une ossature de 108 mm et emprisonnant un isolant thermique (on double ainsi l'épaisseur et la capacité de frein acoustique).
    • L'isolant est constitué généralement de laine de roche rigide ou semi-rigide, ou de PSE (Polystyrène Expansé) type Ultra ThA ou dB, voire de laine de chanvre.
  • La liaison cloison-bâti : son traitement est primordial pour éviter la propagation des bruits entre les deux appartements. On doit donc disposer sur le pourtour de la cloison, dès sa mise en œuvre, un tampon amortisseur qui bloquera les ondes sonores transmises par le mur via les rails de l'ossature métallique.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Cloison distributive et ses isolants

Il n'y a pas ici d'exigences particulières, car la cloison distributive est destinée à séparer deux pièces d'un même logement.

À noter : à l'exception toutefois d'une cloison distributive qui serait en lien direct avec une zone non chauffée, comme un garage ou une cave. Il faudrait dans ce cas respecter des exigences thermiques proches de celles d'un mur extérieur.

Pour isoler une pièce particulièrement bruyante (studio musique par exemple) on peut se référer au système de double parement ci-dessus.

  • Principe de la plaque de plâtre ou de fibre de bois : on crée une ossature métallique (ou en chevrons de bois) qui soutient les plaques de part et d'autre. Un isolant est emprisonné à l'intérieur de la structure. On finit le complexe en réalisant les joints :
    • Épaisseurs : 2 plaques de plâtres de 13 mm à 18 mm + un isolant thermoacoustique de 50 mm à 70 mm. Épaisseur totale de la cloison = entre 72 mm et 98 mm ;
    • L'isolant : laine de roche rigide ou semi-rigide, laine de chanvre, PSE, XPS (polystyrène extrudé) ou fibre de bois.
  • Principe de la cloison alvéolaire : il s'agit de deux plaques de plâtre emprisonnant des alvéoles en carton. Le tout est fabriqué en usine et la mise en œuvre s'en trouve accélérée.
    • La cloison alvéolée s'insère dans un rail fixé au plafond et dans un tasseau vissé au sol. Les plaques s’emboîtent entre elles par un système de clavettes.
    • Épaisseur : 50 mm hors tout dont 2x13 mm de plaque de plâtre.
    • Prix : entre 16 et 20 €/m² hors pose.

Bon à savoir : on peut utiliser le principe de la cloison alvéolée pour créer une cloison séparative. Il faut néanmoins renforcer les isolations acoustique et thermique en doublant deux cloisons alvéolées de plaques de plâtre et en les séparant d'un isolant.

Nos autres contenus en rapport avec ce sujet :

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
emilie piquemal

conseiller usages et produits / cm | grdf

Nouvel expert

bâtir moins cher

vente en ligne de matériel électrique, chauffage.. | www.batirmoinscher.com

Expert

benjamin du petit thouars

traitement de l'humidité | aquapol

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.