Sommaire

La cloison de doublage est avant tout un complexe qui permet d'améliorer la performance thermique et phonique du bâtiment. Ce n'est donc pas une structure considérée comme porteuse, car elle ne soutient rien.

Aussi appelée contre-cloison, la cloison de doublage est apposée face au mur qu'elle doit isoler sans pour autant l'étanchéifier totalement. Nous traiterons ici les cloisons de doublage intérieures, les systèmes extérieurs étant plus assimilés à une ITE (isolation thermique par l'extérieur).

Principe de la cloison de doublage

Principe du doublage

La cloison de doublage, ou contre-cloison, est élevée devant un mur porteur donnant sur l'extérieur (cas général).

Espacée d'une dizaine de centimètres de celui-ci elle apporte un rempart supplémentaire à la progression du froid/chaud à l'intérieur du bâtiment et au transfert des calories (chauffage) vers l'extérieur. Elle assure aussi un amortissement conséquent des bruits.

Précautions à prendre

On laisse toutefois 1 ou 2 centimètres de battement entre le mur et la cloison de doublage, pour permettre l'aération du mur principal. Cette ventilation empêche ainsi l'humidité de s'installer et l'apparition des champignons (moisissures).

Cloison de doublage : différentes techniques utilisées

Plusieurs techniques sont employées pour ériger les cloisons de doublage. Certaines sont plus anciennes que d'autres comme la cloison de doublage en briques.

Cloison en brique

Cette technique était très à la mode jusque dans les années 1970, où la plaque de plâtre a fait son apparition (et s'est peu à peu imposée). Considérée comme de meilleure qualité par certains corps de métiers, elle est encore utilisée de nos jours.

Voici ses caractéristiques :

  • La brique plâtrière : c'est la brique creuse alvéolée (deux rangées d'alvéoles), variant en épaisseur entre 4 et 7cm. Elle est composée d'argile (terre cuite) et confère qualité environnementale et sanitaire à la cloison.
  • Montage : la brique alvéolée est montée et jointée au plâtre. Le montage n'est pas à la portée de tous. Le plâtrier procédera également à la finition au plâtre (enduit).
  • Prix : comptez une douzaine de brique au m². Le prix pour mille s'échelonne de 800 € à 1100 €, ce qui porte le prix HT au m² à 12 € en moyenne (hors plâtre et autres fournitures). La main d’œuvre coûte ≈ 35 €/m² (hors finitions).
  • Avantages : durabilité, bonne inertie thermique, bonne isolation, surface perspirante, très bonne résistance aux charges, fabriquée à base de matériaux nobles.
  • Inconvénients : montage délicat, manipulation du plâtre (techniques professionnelles), temps de séchage (montage et finitions), prix.

Carreau de plâtre

Il s'agit d'un bloc moulé en plâtre, rainuré sur deux bords et tenonné sur les deux autres.

Cette technique de doublage est couramment utilisée et est aussi déclinée pour créer des cloisons de séparation (chambre, toilettes…) ou dresser de petits coffrages (structures pour cuisine, sous évier, salle de bain, etc.)

Voici ses caractéristiques :

  • Le carreau de plâtre : l'épaisseur standard des carreaux de plâtres est de 4 à 5cm. Dimensions classiques : 50 X 66 X 4 (à 5) cm. Certains carreaux peuvent être alvéolés.
  • Montage : les carreaux s'assemblent par mortier-colle spécifique, et s’emboîtent au moyen du profil nervure-rainure dont ils sont dotés. Le plâtrier procède également à la finition au plâtre (enduit).
  • Prix : à partir de 4 €/carreau monobloc, et 5 €/carreau alvéolé. Comptez 3 carreaux au m². La main d’œuvre pour la construction d'une cloison en carreaux de plâtre est d'environ 50 €/m² avec fournitures (hors finitions).
  • Avantages : mise en œuvre relativement rapide, dureté du matériau, bonne inertie thermique, bonne isolation, résistant aux charges, applications multiples.
  • Inconvénients : montage délicat, isolation supplémentaire à prévoir (si non-alvéolé), matériau cassant, prix.

Plaque de plâtre

C'est de loin la technique la plus employée à l'heure actuelle pour construire une cloison de doublage.

Il s'agit d'une plaque en plâtre emprisonné entre 2 couches de papier cartonné. Ce produit est également utilisé pour créer des cloisons de séparation (chambre, toilettes…).

Voici ses caractéristiques :

  • La plaque de plâtre cartonnée : l'épaisseur standard est de 13 mm (BA13). Dimensions classiques : 1,2 m X 2,5 (à 2,6) m X 1 (à 1,3) cm.
  • Montage : les plaques de plâtres sont fixées sur une ossature métallique au moyen de vis spéciales, ou collées par plots si elles composent un complexe isolant (BA13 + PSE par exemple). Elles sont doublées par un isolant (laine de roche, de verre, PSE (polystyrène expansé), etc.). Elles sont ensuite jointées par bande (calicot) et prêtes à recevoir une finition (peinture, enduit, tapisserie…).
  • Prix : à partir de 2 €/m². Il faut néanmoins rajouter le prix de l'isolant supplémentaire, des rails de fixation, des bandes et de l'enduit (joints et finitions). Un plaquiste vous prendra en moyenne 45 €/m² (hors finitions).
  • Avantages : rapidité de mise en œuvre, montage abordable pour un bricoleur, bonne isolation du complexe complet, applications multiples (uniformité des matériaux sur le chantier), prix.
  • Inconvénients : isolation supplémentaire obligatoire, matériau fragile, fixation de charges lourdes délicate.

Nos autres contenus en rapport avec ce sujet :

  • Une isolation thermique efficace peut réduire votre consommation en chauffage jusqu'à 60% ! Mais entre les endroits à isoler, le choix de l'isolant et les labels à privilégier, se repérer n'est pas toujours facile. Téléchargez gratuitement notre guide de l'isolation.
  • Isolation au polystyrène expansé : fragile face au feu, le polystyrène expansé nécessite l'association d'un matériau incombustible tel que le plâtre. On vous dit comment faire.
  • La toiture et les combles doivent être isolés en priorité : combles perdus, habitables, isolation par l'intérieur ou par l'extérieur. Profitez de nos infos et conseils sur l'isolation des combles et de la toiture.
Isolation

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Comment isoler ?

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider