Sommaire

  • Principe du panneau sandwich
  • Panneaux sandwich : les différents systèmes

L'ancienne réglementation thermique (RT2005) acceptait des épaisseurs d'isolants de 15 à 22 cm (pour la toiture par exemple). Alors que, toujours pour l'isolation du toit, la nouvelle réglementation (RT2012) est plus exigeante : elle impose entre 26 et 32 cm d'isolant.

Il va de soi que les méthodes doivent évoluer en conséquence, en rapport avec la perte de surface (manque à gagner sur l'épaisseur avec une technique d'isolation par l'intérieur) et d'espace habitable. L'isolation thermique par l'extérieur (ITE) va peu à peu s'imposer. À ce titre, des solutions existent d'ores et déjà, notamment pour les toitures.

Principe du panneau sandwich

Il s'agit de panneaux intégrant l'ensemble de la structure isolante : sous face ou parement intérieur, isolant et parement extérieur hydrofuge sous couverture.

Un panneau sandwich a pour avantages :

  • Leur constitution : ils sont constitués d'une seule pièce, un « tout en un » rapide à mettre en œuvre (jusqu'à 100m²/jour).
  • Le « sur mesure » est envisageable.
  • La fabrication en usine réduit considérablement les risques de défauts d'étanchéité et augmente la durée dans le temps du produit fini.

Ils ont pour inconvénients :

  • 3 personnes sont nécessaires pour manipuler les panneaux, et un système de levage est indispensable dans la plupart des cas.
  • De plus, il faut prévoir en amont (sur le plan de construction) l'épaisseur des panneaux qui augmente légèrement la hauteur sous faîtage du fait de leur positionnement « extérieur ».
  • L'isolation « traditionnelle » actuelle consiste à placer l'isolant à l'intérieur du bâtiment. L'inertie due aux habitudes de travail est toujours longue à abroger !

Panneaux sandwich : les différents systèmes

Les panneaux sandwich « classiques » :

  • Ils sont constitués des parements intérieurs (aux nombreux choix de finitions : plâtre, bois, etc.) et extérieurs hydrofuges emprisonnant l'isolant (polystyrène expansé (PSE), extrudé (XPS), mousse de polyuréthane (PU), fibre de bois, laine de roche, liège, etc.).
  • D'un seul tenant, ils évitent les ponts thermiques et s'assemblent facilement grâce au rainurage.
  • On les fixe sur la charpente ou les chevrons au moyen de vis et/ou clous torsadés et d'un système d'accroche (languettes ou crochets/équerres). Largeur mini = 0,60m x Longueur Maxi = 8m. Épaisseur : de 60 mm à 240 mm selon l'isolant.
  • Avantages : isolation parfaite d'un seul tenant, pas de ponts thermiques, économique notamment pour des pentes de toit d'une seule longueur.
  • Inconvénients : reprise d'entraxe (entre les pannes) plus réduite par rapport aux systèmes ci-dessous.

Les caissons chevronnés :

  • La composition est similaire à celle des panneaux classiques. Cependant, des chevrons sont intégrés au complexe lors de la fabrication. Ils sont donc prêts à recevoir les liteaux et la couverture (l'aération est permise par une hauteur de chevrons supérieure de 2 cm).
  • Les chevrons augmentent la rigidité des panneaux et permettent la reprise des entraxes de pannes. Les dimensions sont identiques à celles des panneaux sandwich classiques (on en trouve également en 0,82 m de largeur). Épaisseur : de 140 mm à 250 mm selon l'isolant.
  • Avantages : idem que les panneaux sandwich classiques, plus coût global réduit (toiture) par le nombre de pannes économisées.
  • Inconvénients : la structure impose une mise en œuvre dans le sens de la pente du toit.

Les panneaux sandwich chevronnés :

Trois chevrons sont intégrés à la composition (similaire à celle des panneaux sandwich classiques). Les panneaux gagnent donc en résistance mécanique.

La mise en œuvre s'apparente à celle des caissons, elle a une plus grande liberté d'entracte entre pannes. Dimensions : 0,8 m x 8 m. Épaisseur : de 140 mm à 250 mm selon l'isolant.

Les panneaux sandwich chevronnés ont les mêmes avantages que les caissons chevronnés.

Ses inconvénients sont les suivants :

  • La structure impose une mise en œuvre dans le sens de la pente du toit.
  • Deux isolants les composent à ce jour ; laine de roche ou laine de lin.

Tarifs des panneaux sandwich isolant

L'utilisation de ces produits restent encore anecdotique pour les particuliers. Trouver des prix vous demandera un appel à devis auprès des fabricants.

En voici quelques uns : Soprema, Unilin, Onduline, Knauf, Isoroy, Isover, Rockwool, Ursa, Efisol.

Nos autres contenus en rapport avec ce sujet :

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide
Isolation

Aussi dans la rubrique :

Critères de choix

Sommaire