Isolation du toit par l’extérieur : quelle technique choisir ?

Sommaire

  • Isoler son toit avec le sarking
  • Solutions simples pour l’isolation du toit

Que ce soit dans le cadre d’une construction neuve ou lors de la réfection complète d’une toiture, l’isolation du toit est importante car c’est par là que s’échappe 20 à 30 % de la chaleur de la maison.

Isoler votre toiture par l’extérieur présente plusieurs avantages :

  • pas besoin de vider les pièces aménagées sous les combles ;
  • pas de diminution de l’espace habitable ;
  • limitation des ponts thermiques.

Il existe différentes techniques permettant d’isoler votre toit par l’extérieur. Tour d’horizon de leurs avantages et de leurs limites.

Isoler son toit avec le sarking

Le principe du sarking est de superposer différents éléments, du dessous vers le dessus :

  • le platelage : panneaux rigides permettant d’avoir une base plane pour poser les autres éléments, il sera le plafond des combles ;
  • le pare-vapeur : film perméable qui va permettre aux vapeurs de l’intérieur de s’évacuer de façon progressive vers l’extérieur ;
  • l’isolant : à poser en continu sur toute la toiture ;
  • l’écran de sous-toiture : uniquement si votre isolant n’est pas étanche à l’air ;
  • le contre-lattage : permet de créer une lame d’air entre l’isolant et le matériau de couverture ;
  • les liteaux : qui vont servir de support à la couverture ;
  • la couverture : c’est ce qui va donner l’aspect final de votre toiture (tuiles, ardoise, etc.).

Solutions simples pour l’isolation du toit

Le sarking est efficace, mais fastidieux. Il existe des solutions beaucoup plus simples pour isoler votre toit de l’extérieur.

Caissons chevronnés

Les caractéristiques des caissons chevronnés sont les suivantes :

  • Comme leur nom l’indique, il s’agit de caissons (de grandes longueurs) dont la taille peut atteindre 2,40 m de large et 6,80 m de long.
  • Ils sont constitués de plaques dans laquelle est emprisonné l’isolant : choisissez du polystyrène expansé ou extrudé, ou encore de la mousse de polyuréthane, connus pour leurs excellentes performances en terme d’isolation.
  • Leur face arrière est travaillée pour faire office de plafond dans vos combles.

Le gros atout des caissons chevronnés est qu’ils sont très faciles à poser :

  • ils sont autoporteurs : pas besoin de les fixer ;
  • ils sont « tout-en-un » : ils rassemblent le platelage, le pare-vapeur, l’isolant et le contre-lattage ;
  • leur pose est donc très rapide et beaucoup plus simple que le sarking.

Panneaux sandwichs

Autre solution si vous préférez la simplicité : les panneaux sandwichs.

Ils ressemblent beaucoup aux caissons chevronnés, avec quelques différences notoires :

  • Les panneaux sandwichs s’emboîtent les uns aux autres, ce qui permet d’éviter les ponts thermiques.
  • Ils peuvent être déjà équipés d’un contre-lattage, pour une pose encore plus rapide : vous pouvez poser la couverture du toit sur les panneaux.

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide
Isolation