Concevoir son projet d’isolation thermique

Une isolation thermique efficace peut réduire votre consommation de chauffage et diviser par 3 vos factures ! Mais entre les endroits à isoler, le choix de l'isolant, les techniques de pose et les labels à privilégier, se repérer n'est pas facile. Ooreka vous aide à préparer votre projet d’isolation.

Sommaire

  • Les questions préalables à votre projet d’isolation thermique
  • Une isolation dans le neuf ou l’ancien ?
  • Choisir entre isolation par l’extérieur ou l’intérieur
  • Une bonne ventilation, mais pas de courants d'air !
  • La réglementation thermique

Les questions préalables à votre projet d’isolation thermique

Isoler thermiquement son habitation permet de réaliser des économies d’énergie, de gagner en confort et d'augmenter la valeur de votre patrimoine. Mais pour être efficace, un projet d’isolation doit être conçu dans sa globalité.  

De l'état des lieux à la réalisation

Isoler est un acte essentiel pour obtenir un niveau satisfaisant de confort thermique. Il ne s'agit pas seulement de poser un maximum de plaques d'isolants, il faut penser son projet pour qu'il soit efficace. Cela implique de faire réaliser un bilan thermique en rénovation ou une étude thermique en neuf, de concevoir son projet en accord avec la réglementation thermique en vigueur et de viser la meilleure performance possible pour ne pas avoir à y revenir. Retrouvez tous les points à prendre en compte pour réussir votre isolation thermique.

Notions-clés

Pour un projet d’isolation réussi, il vous faut aussi comprendre les grands principes de la conductivité et de la résistance thermique, de l'inertie thermique et de l'effusivité des matériaux, mais aussi ce que sont les ponts thermiques. Découvrez toutes ces notions essentielles.

Une isolation dans le neuf ou l’ancien ?

Si vous faite construire, les exigences réglementaires sont plus strictes, mais vous avez le choix du système constructif. Isoler une maison existante est généralement plus complexe, mais vous bénéficierez d'un cachet souvent plus sympathique. Selon la configuration de votre habitation, que vous engagiez une rénovation ou une construction, la façon d'isoler ne sera pas la même.

Isoler dans le neuf

Depuis 2012, le Grenelle de l'environnement oblige toutes les constructions à être BBC (Bâtiment Basse Consommation). L’isolation de sa maison est donc un chantier capital, garant du confort de vie et d’économies d’énergie. Retrouvez les éléments à prendre en compte pour l’isolation d’une nouvelle construction.

En outre, lorsque l'on construit un bâtiment, on choisit des matériaux porteurs qui garantiront la solidité des murs, ainsi que la portance du toit et du plancher. Mais ces matériaux ne garantissent pas nécessairement une bonne isolation. Une solution : opter pour une isolation répartie, à savoir des matériaux de construction porteurs et isolants à la fois.

Isoler en rénovation

Si vous souhaitez améliorer l’isolation thermique de votre habitation, vous devez avant tout faire réaliser un bilan thermique par un bureau d’étude. Ce dernier vous aidera à évaluer les points forts et points faibles de votre maison, les points de vigilance et les travaux à entreprendre. Un bâtiment construit avec des matériaux anciens (pierres, terre crue) présente des spécificités à prendre en compte, en particulier les risques d'humidité en excès dans les murs.

Choisir entre isolation par l’extérieur ou l’intérieur

Pour isoler une habitation, vous avez le choix entre isoler par l’intérieur ou par l’extérieur, sauf si vous faites le choix d'une isolation répartie ou à ossature en bois, en construction.

L’isolation par l’extérieur, qui consiste à appliquer une enveloppe isolante tout autour de l’habitat, est la plus efficace. Découvrez les avantages et inconvénients de ce type d’isolation.

Dans l’ancien, l’isolation par l’intérieur sera privilégiée dans le cas d’une isolation partielle ou lorsque l’on souhaite conserver l’apparence extérieure de l’habitation. Retrouvez les caractéristiques de l’isolation intérieure.

Une bonne ventilation, mais pas de courants d'air !

Effectuer l'isolation de votre maison sans faire la chasse aux fuites d'air est une perte d'argent ! Les entrées et sorties d'air parasite sont des pertes de chauffage importantes, des sources d'inconfort, des risques de mauvaise qualité de l'air intérieur et de dégradation de l'isolation. Un test d'infiltrométrie permet de vérifier en cours et en fin de chantier que les fuites d'air ont été traitées.

La réglementation thermique

Isoler correctement une habitation est aujourd’hui obligatoire. Les bâtiments neufs sont régis par la réglementation thermique 2012 depuis janvier 2013. Égale au label BBC (Bâtiment Basse Consommation), celle-ci impose trois niveaux d’exigence : le besoin bioclimatique, la consommation d'énergie primaire et la température intérieure en période de forte chaleur. On vous en dit plus.

D’ici 2021, la RT 2020 devrait succéder à la RT 2012. Elle visera à obtenir des bâtiments à énergie positive, c’est-à-dire que l'énergie consommée par l’habitation devra au moins être égale à l'énergie générée par celle-ci. Découvrez les exigences de cette future réglementation.

Les travaux d'isolation dans l'existant ont aussi leur réglementation thermique depuis 2007 (revue en 2017) : la RT existant par éléments. La réglementation des bâtiments existants est beaucoup moins exigeante que celle pour le neuf.

Isolation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et les matériaux
Télécharger mon guide
Isolation

Aussi dans la rubrique :

Conception

Sommaire

Les questions préalables à votre projet d’isolation thermique

Comprendre l’inertie thermique et l’effusivité des matériaux Le confort thermique, qu'est-ce que c'est ? Qu’est-ce qu’un pont thermique ? Bien mener son projet d'isolation thermique

Une isolation dans le neuf ou l’ancien ?

Le bureau d'étude thermique Le bilan thermique L'isolation répartie : isoler en construisant

Choisir entre isolation par l’extérieur ou l’intérieur

L'isolation thermique intérieure L'isolation thermique par l'extérieur

Une bonne ventilation, mais pas de courants d'air !

Qu’est-ce que le test d’infiltrométrie ?
Voir 2 articles de plus